OPTIQUES ET SOLAIRES

Née à Paris, Emmanuelle Khanh entre dans le monde de la mode à la fin des années 50 en tant que mannequin. Au début des années 60, elle se tourne vers le stylisme et collabore avec les marques montantes de l’époque – Cacharel ou Missoni. En 1969, elle lance sa marque éponyme de prêt-à-porter féminin. Convaincue que la mode doit dépasser les frontières des salons parisiens de la Haute Couture, Emmanuelle Khanh veut libérer les formes et les matières et faire descendre la mode dans la rue. En 1972, Emmanuelle Khanh lance une collection de lunettes. Pour cela, elle s’associe aux meilleurs ateliers de fabrication d’Oyonnax, dans le Jura, et imagine une gamme de montures marquées, volumineuses, aux lignes franches, immédiatement iconiques. Avec Emmanuelle Khanh, les lunettes deviennent un accessoire de mode à part entière, la signature d’un style audacieux, à la fois excentrique et élégant.
Madame Khanh décède à Paris en 2017. Après avoir révolutionné la mode féminine et le monde du prêt-à-porter, elle lègue aux générations futures bien plus qu’un style, mais un état d’esprit militant et audacieux et la volonté de concilier l’élégance et la force des femmes.
Au printemps, la première collection Studio de lunettes entièrement réalisées à la main au Japon est présentée. Née d’un désir de travailler de nouvelles matières et de nouvelles formes, cette ligne étudie les contrastes entre les matières et les jeux de lumière : les structures fines en titane sont associées à des volumes sculptés dans l’acétate. Au fil des saisons, ce nouveau visage devient partie intégrante de l’histoire d’EMMANUELLE KHANH PARIS.