JOAILLERIE

C’est en Grèce qu’il faut rechercher les origines du mot Apriati : un mot repris par les fondateurs de la marque originale de bijoux, Athina Axioti et Thémis Bobolas, du grec ancien qui signifie à la fois ” le don ” – à recevoir comme une offrande – et ” le talent “. Belle ambition pour ces deux amoureux de la matière qui sacralisent leur union en ouvrant, en 1999, leur première boutique à Athènes. Animés par l’envie de réaliser et proposer une easy-joaillerie, ils redéfinissent une nouvelle esthétique du bijou, instruits par les plus grands où ils ont appris. Très vite, le duo d’artisan-joailliers invente une nouvelle façon de porter le bijou, avec de nouveaux codes et une technique ingénieuse, ils insufflent du contemporain à un savoir-faire traditionnel, pour présenter des créations originales et exclusives. Au-delà des tendances et des modes, Apriati respire et reflète l’air du temps…

Des pièces fortes et d ’ autres plus discrètes mêlent argent, or 18 carats jaune, blanc ou rose à des cordes , des diamants blancs ou noirs, des pierres précieuses, des perles… Martelé, mat, brut : tous ces secrets de fabrication complètent les codes signatures de la jeune maison hellénique : le pompon rouge, les perles de turquoise, le mix audacieux des matières brutes, pures et contemporaines.

Réalisé à la main dans les ateliers à Athènes, les bijoux Apriati accompagnent leurs propriétaires dans leur quotidien telle une seconde peau. D’une journée chargée à un dimanche relax , en passant par une soirée habillée, on ne les enlève jamais ! On personnalise son poignet en changeant les couleurs des cordes, en rajoutant ou en enlevant un bracelet… On joue l’accumulation ou l’épure minimaliste. Toujours sur mesure, les bijoux sont mis à la taille pour renforcer le lien d ’ exclusivité . Une complicité immédiate avec la marque qui peut entrainer … un sérieux problème d’addiction ;)


REVUE DE PRESSE