BEAUTE

 

 


MODE ACCESSOIRES

 

 

 

  

 

   

        

 

 


JOAILLERIE HORLOGERIE

 

 


FOOD ET DÉCO

 

Beauté

Fondée par Isabelle Carron, Absolution est la première marque unisexe de Bio-Cosmétiques sur mesure. Cette gamme de cosmétiques “adaptables” a été conçue pour répondre simplement et efficacement à chacune de nos “humeurs” de peau. Les soins s’adaptent à notre peau au jour le jour : en additionnant une crème et un sérum Absolution, chacun peut trouver la combinaison qui lui convient pour répondre à ses besoins et créer son propre équilibre. Absolution propose une nouvelle approche de la beauté : moins de produits, plus de simplicité, pour des soins hautement dosés en actifs bio.


 

JOAILLERIE

Enfant, Anaïs Rheiner rêvait devant les mandalas multicolores de pierres et de fleurs composées au sol par sa mère. Des tourmalines, des agates, des aigues-marines, du jaspe, du quartz, rapportés par son père, géologue, lors de ses périples à travers leur pays d’adoption, le Zimbabwe. A 16 ans, elle reçoit son premier bijou réalisé par un artisan joaillier d’Harare chez qui elle part en apprentissage dès son bac en poche. Quelques années plus tard, elle ouvre son premier atelier au Mozambique. Un pays qu’elle découvre juste après la guerre mais dont la beauté des plages, des lumières et de l’architecture l’a toujours attirée. Elle y crée ses premières collections de bijoux mais ressent rapidement le besoin de progresser en design. Elle refait donc ses bagages pour suivre un enseignement spécialisé de deux ans à l’université de Durban, en Afrique du Sud, avant de rejoindre sa sœur installée à Paris. Elle s’inscrit aux Ateliers d’art de France pour compléter son cursus, ouvre une boutique qui trouve sa clientèle par le bouche à oreille, et remporte la bourse de Révélation, le salon des métiers d’art et de la création organisé pour la première fois au Grand-Palais en 2013.La nature est la première source d’inspiration d’Anaïs Rheiner. Celle des jardins luxuriants du Zimbabwe où elle a grandi mais aussi la poésie des cerisiers au printemps qu’elle découvre lors d’un voyage en Corée du Sud. Elle aime la délicatesse des fleurs comme le relief de l’écorce. Fascinée par le travail de la matière, elle s’échappe souvent au musée Guimet où elle s’imprègne de l’esprit raffiné des temples bouddhistes aux sculptures ciselées.En 2007, Anaïs Rheiner ouvre sa propre boutique au 6 rue Cardinale Paris 75006  dans une petite rue confidentielle de Saint-Germain-des-Prés. Elle transforme une ancienne cave à vin en écrin lumineux et y installe son établi. Elle commence par façonner l’argent avant de se consacrer à l’or rose et jaune qui sont aujourd’hui au cœur de ses collections. Tous ses bijoux y sont fabriqués à la main, sauf le serti des diamants qu’elle confie à un atelier de la place Vendôme.Boucles d’oreilles Jardins Mystérieux

 

 

 

JOAILLERIE

C’est en Grèce qu’il faut rechercher les origines du mot Apriati : un mot repris par les fondateurs de la marque originale de bijoux, Athina Axioti et Thémis Bobolas, du grec ancien qui signifie à la fois ” le don ” – à recevoir comme une offrande – et ” le talent “. Belle ambition pour ces deux amoureux de la matière qui sacralisent leur union en ouvrant, en 1999, leur première boutique à Athènes. Animés par l’envie de réaliser et proposer une easy-joaillerie, ils redéfinissent une nouvelle esthétique du bijou, instruits par les plus grands où ils ont appris. Très vite, le duo d’artisan-joailliers invente une nouvelle façon de porter le bijou, avec de nouveaux codes et une technique ingénieuse, ils insufflent du contemporain à un savoir-faire traditionnel, pour présenter des créations originales et exclusives. Au-delà des tendances et des modes, Apriati respire et reflète l’air du temps…

Des pièces fortes et d ’ autres plus discrètes mêlent argent, or 18 carats jaune, blanc ou rose à des cordes , des diamants blancs ou noirs, des pierres précieuses, des perles… Martelé, mat, brut : tous ces secrets de fabrication complètent les codes signatures de la jeune maison hellénique : le pompon rouge, les perles de turquoise, le mix audacieux des matières brutes, pures et contemporaines.

Réalisé à la main dans les ateliers à Athènes, les bijoux Apriati accompagnent leurs propriétaires dans leur quotidien telle une seconde peau. D’une journée chargée à un dimanche relax , en passant par une soirée habillée, on ne les enlève jamais ! On personnalise son poignet en changeant les couleurs des cordes, en rajoutant ou en enlevant un bracelet… On joue l’accumulation ou l’épure minimaliste. Toujours sur mesure, les bijoux sont mis à la taille pour renforcer le lien d ’ exclusivité . Une complicité immédiate avec la marque qui peut entrainer … un sérieux problème d’addiction ;)



Joaillerie


Boucles d’oreilles AS29 by Emily Minchella


Issue d’une famille de diamantaires anversois, Audrey Savransky brise les tabous de la joaillerie et réinvente une nouvelle manière de consommer… des diamants !
Accro aux diamants depuis son plus jeune âge, Audrey a compris depuis longtemps leurs pouvoirs magiques. Avec sa collection AS29 Diamond Remedy, elle offre à toutes les femmes une potion miracle contre toutes les infortunes : une véritable cure pour ses patientes !
Pensée comme un véritable remède, la marque joue sur ce registre, du nom, jusque dans les moindres détails du packaging.
Elle se caractérise aussi par un réel savoir-faire dans le choix, la taille et le pavage des diamants, irréprochable. Sertissage minutieux, subtils dégradés de couleurs, prix attractifs, autant d’atouts qu’Audrey distille subtilement. Ses collections se composent de pièces intemporelles tels que des boucles d’oreilles ultra glam ornées de diamants noirs, de fins bracelets délicatement ornés de motifs floraux.

Audrey Savransky

Manchette dragon et bagues ‘Abs Fab’ AS29 by Pascale Renaux

BOUTIQUE

Historiquement installé rue Cambon, Au Vase de Delft renaît dans un nouvel écrin au 2 rue du Marché Saint-Honoré, Paris 1er.

A la recherche d’un bijou unique ? Ici, rien que du haut de gamme. Depuis 1910, les aficionados se pressent, particuliers comme célébrités. Coco Chanel est la première à avoir signé le livre d’or, aux côtés de Salvador Dali, Gérard Depardieu, Romy Schneider, Catherine Deneuve, Mick Jagger, Demi Moore, Mélanie Griffith, Louise Bourgoin, Juliette Binoche et bien d’autres encore.

Dire que le choix est vaste relève d’un véritable euphémisme. Dans de magnifiques vitrines Art déco qui appartenaient déjà au grand-père de Brigitte Gy, bijoux anciens, bijoux vintage – signés ou pas – joaillerie contemporaine et montres côtoient objets précieux et bibelots originaux. Cet inégalable cabinet de curiosité recèle de magnifiques joyaux.

Imaginée par l’agence d’architectes Centdegrés, la boutique est conçue comme un écrin précieux où les teintes foncées dégagent une impression feutrée, les vitrines anciennes renforcent le caractère authentique, le décor de nuages et les suspensions en anneaux de Saturne invitent au rêve et le splendide bureau en galuchat permet d’essayer toutes ces merveilles.

Les vitrines regorgent de trésors précieux qui font de ce lieu un endroit unique. Bijoux délicatement ouvragés et empierrés, camées et émaux du XVIIIème et XIXème siècles côtoient des montures plus graphiques et significatives de l’époque Art Déco à nos jours, en passant par des parures dignes des stars hollywoodiennes et du Néo-Réalisme italien. Cette adresse recèle de vraies merveilles.

Au Vase de Delft est une expérience unique.

  

                                                                       Broche «Chien» époque Napoléon III


GASTRONOMIE

 

CHATEAU BONALGUE ET CLOS DU CLOCHER

DEPUIS PLUS D’UN SIECLE, CES DOMAINES SONT GERES PAR LA FAMILLE BOUROTTE QUI MAINTIENT CES VINS PARMI LES VALEURS SURES DE POMEROL.

CHATEAU BONALGUE

D’EMOUVANTS DOCUMENTS DATANT DE LA REVOLUTION FRANÇAISE FONT ETAT DE VIGNES AU LIEU-DIT DES GRAVES DE BONALGUE, ET RETRACENT L’ANCIENNETE DE LA VOCATION VITICOLE DE LA PROPRIETE. EN 1798, ANTOINE RABION, CAPITAINE DES ARMEES NAPOLEONIENNES, FAIT CONSTRUIRE LA MAISON, DONT LE FRONTON, EN SOUVENIR DE SES EPOPEES, SERA ORNE DES DRAPEAUX ET ARMES DE SON REGIMENT.

SITUE AU NORD-EST DE LIBOURNE, SUR UN SOL COMPOSE DE GRAVES SABLO-ARGILEUSES, ET UN SOUS-SOL MELANGE DE GRAVES ET D’ALIOS, LE VIGNOBLE A UNE SUPERFICIE DE 6,5 HECTARES. SON ENCEPAGEMENT EST COMPOSE A 85% DE MERLOTS ET A 15% DE CABERNETS FRANCS. TOUS LES TRAVAUX DE LA VIGNE SONT EFFECTUES A LA MAIN AVEC POUR OBJECTIF DES PIEDS BIEN EQUILIBRES, DES RENDEMENTS MODERES ET UNE PLEINE MATURITE DES RAISINS.


CLOS DU CLOCHER

LE CLOS DU CLOCHER EST NE EN 1931 DE LA REUNION DE PARCELLES PAR JEAN-BAPTISTE AUDY. LA PLUS IMPORTANTE D’ENTRE-ELLES, A QUELQUES PAS DE L’EGLISE DE POMEROL, A DONNE A CE CRU SON NOM ET LE DESSIN DE SON ETIQUETTE. DEPUIS 2004, SON ARRIERE PETIT-FILS, JEAN-BAPTISTE BOUROTTE, EN A REPRIS LA DIRECTION ET S’ATTACHE A PRODUIRE DES VINS ALLIANT PUISSANCE ET ELEGANCE, TRES CARACTERISTIQUES DES FABULEUX TERROIRS SUR LESQUELS LE CLOS DU CLOCHER EST ENRACINE.

LES 4,3 HECTARES DU CLOS DU CLOCHER SONT SITUES EN PLEIN CŒUR DU PLATEAU DE POMEROL, ENTOURES DES PLUS GRANDS CRUS DE L’APPELLATION. LE SOL Y EST ARGILO-GRAVELEUX, SUR UN SOUS-SOL DE CRASSE DE FER, L’UNE DES PARTICULARITES DE POMEROL.

L’ENCEPAGEMENT EST COMPOSE DE 80% DE MERLOTS, ET DE 20% DE TRES VIEUX CABERNETS FRANCS. COMME POUR CHATEAU BONALGUE, LA VINIFICATION EST TRADITIONNELLE.


MODE




Boutique BGN – 167 bd Saint-Germain – 75006 Paris


BGN EST UNE MARQUE MODERNE, CONTEMPORAINE, QUI S’ADRESSE A UNE FEMME ELEGANTE, PETILLANTE ET DYNAMIQUE, A LA FOIS FEMME ET CITOYENNE DU MONDE. UNE MARQUE URBAINE ET CHIC, QUI PROPOSE DES VETEMENTS A PORTER AU GRE DE SES VOYAGES, A PARIS, NEW YORK, MOSCOU OU MADRID… L’ACTUEL DESIGNER, DAVID ZANOLA, FORME CHEZ XULY BET, DICE KAYEK ET CHRISTIAN LACROIX, CREE DES COLLECTION FINEMENT TRAVAILLEES ET CONSTRUITES, EN PHASE AVEC NOTRE EPOQUE ET LA REALITE DE LA FEMME.

David Zanola – Directeur Artistique / Robes collection Printemps-Eté 2010



VENTE EN LIGNE D’ACCESSOIRES

 

Boticca est le bazar chic d’accessoires de mode. Créé à Londres en 2010 par 2 jeunes parisiens, Kiyan Foroughi et Avid Larizadeh, Boticca est un site internet exclusivement dédié aux accessoires. Plus de 330 marques et créateurs émergents, venant des 4 coins de la planète, vendent en ligne leurs collections. C’est une offre de plus de 10 000 produits : bijoux, sacs, écharpes, pochettes, chapeaux…. avec comme points communs la qualité, l’originalité, le savoir-faire et surtout des personnalités aux parcours étonnants. Boticca, c’est aussi une invitation au voyage, un moyen de découvrir des cultures différentes, des styles différents, des coutumes, des pratiques différentes, des objets différents. Les marques de Boticca.com sont déjà plébiscitées par un nombre impressionnant de célébrités parmi lesquelles Cara Delevingne, Cameron Diaz, Eva Longoria, Rita Ora, Olivia Palermo, Pippa Middleton et bien d’autres encore.

Le site a annoncé son expansion internationale en France grâce à l’acquisition de L’Atelier de la Mode, boutique en ligne de vêtements, de bijoux et d’accessoires de mode basée à Paris, et au lancement de son site français Boticca.fr, le premier rédigé dans une autre langue que l’anglais.

Depuis son lancement en octobre 2010, Boticca s’est imposée en tant que pionnier et architecte d’une nouvelle forme de commerce où les clients peuvent entrer en contact et acheter directement de petites et moyennes marques partout dans le monde. Boticca met ses clients en contact avec plus de 330 créateurs indépendants et marques émergentes, offrant désormais plus de 10 000 produits en provenance de 40 pays du monde entier et sur tous les continents. Loin d’être une entreprise d’e-commerce classique, Boticca est une boutique dotée de critères de sélection des produits les plus exigeants, d’un site web à la conception séduisante où les éditoriaux fortement inspirés des voyages mettent en avant les histoires individuelles des créateurs et des pièces qu’ils fabriquent. En tant que place de marché, l’entreprise jouit d’avantages tels qu’aucune contrainte en termes d’inventaire ou de logistique et propose des créateurs inédits qui lui sont propres. Le design attractif du site, la facilité de navigation et le contenu de ses éditoriaux web contribuent à créer un environnement enchanteur comparable à celui d’une boutique de mode et d’accessoires particulièrement séduisante.

Kiyan Foroughi et Avid Larizadeh, co-fondateurs de Boticca.com

 

 

BAIN

“Vous voulez savoir ce que je faisais avant de faire des maillots de bain ? Des maillots de bain.”
Après avoir travaillé 15 ans en tant que créateur et styliste de la marque Vicidomini, positionnée dans le surf et le beachwear, Georges Vicidomini, longtemps considéré comme un des leaders du maillot de bain sport, se lance un nouveau défi en 2002.
Il revient dans le balnéaire avec la marque D NU D et propose aux femmes une ligne chic, ludique, originale et créative pour une silhouette résolument moderne, féminine et un style aux allures de prêt-à-porter détourné.
Son objectif est simple : donner envie.
Tous les détails techniques sont minutieusement étudiés pour apporter aux femmes un confort maximum : des ceintures intégrées mais réglables aux hanches, des sorties avec ourlets remplaçant les élastiques pour ne pas couper les fesses ou encore, pour d’autres modèles, des soutiens-gorges avec fermeture réglables dans le dos façon lingerie.
“Je réfléchis à mes collections pendant cinq ou six mois. J’ai envie de tenter des choses nouvelles, que les femmes aient envie de porter mes maillots.”
Et c’est pari gagné ! Elles les aiment ces maillots faits pour nager, mais si sexy !

Collection Printemps-Été 2015


Mode

Maillot Zanzibar – Collection Printemps/Été 2015

DEPUIS PLUS DE 15 ANS, CORSETERIE COTOIE LINGERIE DE NUIT ET LIGNE DE BAIN POUR LE PLUS GRAND BONHEUR DES FEMMES. DE TOUTES LES FEMMES CAR LA MARQUE, FORTE DE SON SAVOIR-FAIRE EN CORSETERIE, S’ATTACHE A SUBLIMER LEURS SILHOUETTES AU TRAVERS DE MODELES ALLIANT CONFORT ET SENSUALITE, ALLANT DU BONNET A AU F.

POINTS FORTS DE LA MARQUE : LE CONSEIL, LA QUALITE DES COUPES ET DES MATIERES, LES PRIX ACCESSIBLES MAIS AUSSI L’OFFRE, FOISONNANTE. LINGERIE INVISIBLE, TRIANGLES ROMANTIQUES, SOUTIEN-GORGE CORBEILLE EN DENTELLE GLAMOUR… LA CERTITUDE D’UNE ALLURE SENSUELLE !


Horlogerie

 

 

Villa Turque, La Chaux-de-Fonds

EBEL – LES ARCHITECTES DU TEMPS

DEPUIS LEUR ORIGINE, EBEL CONSACRE SON TALENT, SA PASSION ET SA CREATIVITE A LA CONCEPTION ET A LA FABRICATION DE MONTRES UNIQUES, ETERNELLES, DOTEES D’UN REEL POUVOIR DE FASCINATION.

INSTALLES A LA CHAUX-DE-FONDS, L’UN DES PLUS GRANDS CENTRES DE L’HORLOGERIE SUISSE, EUGENE BLUM ET ALICE LEVY DECIDENT D’UNIR LEURS DESTINS PERSONNELS COMME PROFESSIONNELS. EN 1911, ILS CREENT UNE SOCIETE A LAQUELLE ILS DONNENT UN NOM SYMBOLISANT LA FUSION DE LEURS PERSONNALITES EXCEPTIONNELLES : EBEL – LES INITIALES DE “EUGENE BLUM ET LEVY”.

FONDEE SUR DES VALEURS ET DES QUALITES AUSSI BIEN MASCULINES QUE FEMININES, LA MARQUE FAIT PREUVE D’UN DYNAMISME SANS EGAL ET D’UNE CAPACITE EXCEPTIONNELLE A CREER DES MONTRES ELEGANTES, FIABLES ET INNOVANTES, CE QUI LUI VAUT UN SUCCES SPECTACULAIRE TOUT AU LONG DU XXE SIECLE.

ALORS QU’EBEL VA BIENTOT FETER UN SIECLE D’EXISTENCE, LES VALEURS PIONNIERES DE LA MARQUE – ELEGANCE CLASSIQUE, LIGNES SCULPTURALES, SENSUALITE ET DOUCEUR DES FORMES – SONT RESTEES INTACTES.

DEPUIS SON RACHAT EN 2004 PAR LE MOVADO GROUP INC. , LES COLLECTIONS SE SONT ENRICHIES DE NOUVEAUX MODELES – DONT QUATRE NOUVEAUX MOUVEMENTS MAISON – QUI S’ARTICULENT EN QUATRE GAMMES CONTEMPORAINES ET INNOVANTES: BELUGA, BRASILIA, EBEL CLASSIC ET 1911. RENOUANT AVEC SON PRESTIGIEUX PASSE DE SPONSOR DES PLUS GRANDS EVENEMENTS SPORTIFS, EBEL S’ASSOCIE AU SPORT LE PLUS UNIVERSEL QUI SOIT, ET DEVIENT LA PREMIERE MARQUE HORLOGERE DE LUXE A ETRE PARTENAIRE DES MEILLEURS CLUBS DE FOOTBALL EUROPEENS, TELS QUE LE BAYERN MUNICH, ARSENAL, LE REAL MADRID, L’OLYMPIQUE LYONNAIS, L’AJAX D’AMSTERDAM OU ENCORE LES GLASGOW RANGERS.

EN 2011 EBEL CELEBRE SON 100ème ANNIVERSAIRE.

Montre Classic 100 РS̩rie limit̩e de 1911 exemplaires

 

JOAILLERIE

Emmanuelle Zysman

Emmanuelle était une enfant timide et rêveuse qui aimait à se déguiser. Sa grand-mère couturière donnait souvent forme à ses idées fantasques, tandis que la petite fille jouait sous la grande table de coupe avec l’armée des boutons dépareillés, dont le général en chef était un bouton doré particulièrement ouvragé.
Cet univers est propice à la rêverie et à la création : l’odeur caractéristique du fil, les chutes de satin ou de velours comme autant de petits trésors, la craie à tracer les patrons, le ronron régulier de la machine Singer, les aiguilles plantées dans un petit coussin vu par des yeux d’enfant comme très précieux… tout cela imprime en elle l’idée que l’atelier est, telle une mine de diamants, le lieu de surgissement de tous les rêves: en son sein se matérialisent les parures qui vous rendront quelqu’un d’autre, un personnage rêvé, une fille plus belle… L’idée que l’on tient entre ses doigts le pouvoir d’être un autre, ou de rendre les autres plus désirables. Lectrice passionnée, elle se sent naturellement poussée vers des études de lettres; mais sa passion créatrice prenant le dessus, elle décide en 2000 de créer une marque d’accessoires
ultra-féminins. Elle installe son atelier-boutique rue des Martyrs, à Montmartre, tout près de chez elle. Elle dessine dans un premier temps des sacs imprimés et des pochettes en cuir que ses clientes possèdent toujours. Bientôt, elle assortit ses collections de quelques bijoux en
argent qui connaissent un succès immédiat : ses petits bracelets grigris qui portent encore bonheur aujourd’hui.
Depuis 2004, Emmanuelle Zysman créée des bijoux en argent et en or aux influences hippie chic avec perles indiennes et pierres semi-précieuses. Ses classiques : le ras de cou Forever avec ses diamants noirs, les anneaux Mon Chéri, le bracelet Link, simple fil d’or au martelage diamanté noué par un fil de coton. Ses collections : un esprit Gypset, ce trend négligé chic, où l’élégance flirte avec l’esprit bohème, popularisé par l’imagerie de cette jet-set insouciante qui fit la renommée d’Ibiza dans les années 70.

 

 

ACCESSOIRES

Designer autodidacte, Fabien Ifirès a fait son apprentissage dans la botterie et la sellerie de luxe.
Sa maîtrise des techniques traditionnelles de couture à la main lui permet d’inventer de nouvelles formes et d’explorer les possibilités du cuir dont il a fait sa matière de prédilection, une matière noble qu’il a choisie pour matérialiser ses créations et offrir des pièces précieuses et uniques par leur processus de fabrication.
La créativité de Fabien et son exigence, les techniques mises en oeuvre et son savoir-faire lui permettent ainsi de proposer des créations contemporaines qui font de ses bijoux en cuir les pièces d’une nouvelle joaillerie.
Toutes ses pièces sont produites de façon artisanale, entièrement à la main, dans son atelier parisien, avec des cuirs de très haute qualité issus des meilleures tanneries françaises et italiennes. Chaque pièce est unique ou produite en très petite série.

Bracelets clous dorés en cuir

Joaillerie
Boucles d’oreilles collection Iris

Hans Stern tombe sous le charme de pierres précieuses à l’âge de 23 ans alors qu’il est dactylographe au sein d’une entreprise commerciale. Il en voit un jour un petit tas sur le bureau d’un collègue. Il tient alors les pierres étincelantes entre ses doigts et les passe délicatement d’une main à l’autre. C’est là qu’il prendra une décision qui changera non seulement son destin, mais également l’avenir de l’industrie dans son ensemble. C’était en 1945 – H.Stern Jewelers était née. L’entreprise, qui a aujourd’hui 65 ans, est devenue le premier bijoutier-joaillier au Brésil et en Amérique latine et a donné naissance à l’une des plus grandes et prestigieuses marques de bijoux dans le monde entier. Aujourd’hui, Roberto Stern marie ses responsabilités de président à sa passion pour la création et développe de nouvelles collections où design et pierres de couleurs s’unissent parfaitement.


 

 

CHAUSSEUR

 


Heschung ouvre son 1er flagship, 18 rue du Vieux Colombier, Paris 6ème. Un quartier qui compte dans l’histoire de la marque puisque c’est au n° 20 de cette même rue que la marque a ouvert il y a 14 ans sa 1ère boutique parisienne. Un espace de 250 m2 où la marque reçoit ses clients dans une atmosphère imprégnée des valeurs et des goûts de Pierre Heschung, sensible à l’art, à l’architecture et aux voyages. De son amour pour les lignes simples et intemporelles ressort un choix de mobilier aux accents scandinaves, de belles matières et des essences de bois qui font échos à ses sources d’inspiration. Le noir et le blanc soulignent les lignes pures. Le mobilier rend hommage aux années 50. Le tabouret ‘Méribel’ ou la table basse ‘Plana’ de Charlotte Perriand côtoient le canapé ‘Mayor’ d’Arne Jacobsen et les chaises ‘Whisbone’ d’Hans Wegner dans une ambiance cosy….

Point fort et inédit de ce flagship, le corner dédié aux commandes spéciales, qui atteste du savoir-faire Heschung et de ses artisans qui en font la qualité. Un service haut de gamme qui propose de faire découvrir aux clients les coulisses de la Maison. Guidés par un spécialiste du soulier, ils pourront personnaliser à leur convenance l’un des modèles emblématiques Heschung. Les clients sont accompagnés du début à la fin du processus : choix du modèle, choix du cuir et du coloris grâce à des liasses d’échantillons disposées à cet usage, pointure et largeur de la forme et enfin choix de la semelle. Un logiciel conçu spécialement à cet effet permettra aux clients de tester en image et de valider les modèles qu’ils auront imaginés. Le soulier ainsi créé sera ensuite fabriqué dans les ateliers Heschung situés à Steinbourg en Alsace dans un délai de 8 à 10 semaines.

C’est aussi dans ce flagship que l’on trouve les collaborations et les modèles de la ligne Ateliers Heschung édités en série limitée. Comme la dernière collection capsule créée en partenariat avec la marque de chaussures japonaise Yuketen qui repense les modèles emblématiques VERBIER et VERMONT.

 

BOUTIQUE

Au-delà des codes aseptisés des boutiques conventionnelles, Hod est un lieu où sont réunis savoir-faire, artisanat, tradition… et style bien sûr. C’est après avoir fait la rencontre d’une créatrice basée à Jaïpur, en Inde, que Valérie Hajage tombe littéralement sous le charme de ces pièces chargées d’âme et qu’elle décide, à l’instar d’une galeriste, de les présenter à Paris.
Elle fait alors appel à une amie antiquaire pour l’aider à créer un endroit unique, façon “éloge de l’imparfait”. A l’image de sa démarche à la fois esthétique mais aussi sociale et écologique, la sélection de bijoux, sacs, maroquinerie, étoles et objets déco que l’on y trouve est réalisée à la main par des artisans installés en Inde, en Asie et en Amérique Latine, et que Valérie Hajage connaît personnellement. Ethique, la fabrication des pièces permet aussi à des communautés de vivre du fruit de leur travail, et, plus près de nous, à une large clientèle de s’offrir des pièces quasi uniques, en matières naturelles et précieuses.
Boutique Hod – 104 rue Vieille du Temple – 75003 Paris

BAGUE SHAGREEN & TORTOISE CHEZ HOD – COLLECTION PRINTEMPS/ÉTÉ 2015

 

 

MONTRES

Le Groupe HUGO BOSS est l’un des leaders mondiaux du segment du luxe et de la mode sur le marché de l’habillement. MOVADO Group jouit d’une renommée mondiale pour son expertise en matière d’horlogerie. La passion, la créativité et un intérêt marqué pour la qualité et la finesse d’exécution sont les valeurs fondamentales que partage HUGO BOSS avec MOVADO Group. Le respect des formes et l’élégance inhérente à la marque sont véhiculés avec force par le design de montres classiques et raffinées.

En 2006, la première collection de montres BOSS arrive sur le marché. Avec son design raffiné qui reflète parfaitement l’esprit de la marque, cette collection de montres remporte un succès immédiat. Forte de ce succès, la collection BOSS Orange est lancée en 2007. Orientées vêtements de sports, ces montres affichent une allure plus décontractée et arborent l’orange iconique de la gamme. Plus jeune, cette gamme séduit une toute nouvelle clientèle et renforce encore la coopération entre les deux sociétés.

Conçues pour satisfaire l’éventail complet des goûts de sa clientèle, les différentes collections féminines et masculines s’adressent aux personnes qui recherchent l’originalité, tout en appréciant le raffinement esthétique des montres BOSS.

Le design des montres reflète les tendances actuelles de la mode. Dotées d’un boîtier en acier inoxydable, ces montres sont équipées d’un mouvement à quartz, gage d’une précision optimale, et sont étanches jusqu’à au moins 3 ATM.

 Modèle collection Black & Gold – collection A/H 2015-2016


Maroquinerie

 

Benoît Jamin & Isabelle Puech

Un parcours sans faute pour Isabelle Puech et Benoît Jamin qui créent la marque éponyme fin 1991. Après des études chez Esmod pour l’une et au Studio Berçot pour l’autre, quelques expériences dans l’univers de la mode, ils décident de créer des sacs, bien avant l’engouement pour les accessoires que l’on connait aujourd’hui. Leur idée ? Faire des accessoires beaux, ludiques et créatifs.
Pari tenu !
Un sac, puis 2, puis 3… qu’ils présentent au Festival des Jeunes Créateurs de Hyères. Ils gagnent le premier prix, un stand sur 1ère Classe et la fabrication des modèles de leur première collection. Le succès est au RDV, leurs premières commandes sont un contrat un gros distributeur – HP France qui passe un contrat d’exclusivité de 5 ans pour le Japon – et le grand magasin américain Bergdorf Goodman qui leur consacre une vitrine sur la 5ème avenue.
Succès qui ne se démentira jamais au fil des années. L’univers de Jamin Puech séduit : coloré, ludique, insolite… Saison après saison Jamin Puech nous entraîne au gré de leur imagination : voyages, design, broc, peintures, photos, nature… tout est source d’inspiration.
Aujourd’hui, Jamin Puech c’est 250 points de vente à travers le monde dont 5 boutiques à Paris, 2 au Japon, 1 à Milan, Barcelone et New-York.
Pour fêter leur 20 ans, la marque revisite ses 3 modèles icôniques : le Petit Philippert, le Chagos et le Rosalinda qu’elle décline en python dans 6 coloris. Chaque couleur est éditée à 20 exemplaires. Isabelle et Benoît imagine aussi le Birthday un petit sac en crochet qui ressemble à s’y méprendre à un cup cake orné de 20 bougies bien sûr ! Il est éditée en 20 exemplaires par points de vente.

Sac Birthday, collection Printemps/Eté 2012

 

 

 

 

ACCESSOIRES

Jojoba, l’histoire d’une passion Jojoba c’est l’histoire de Joelle Kharrat, passionnée depuis l’enfance par l’artisanat. Joelle est née au Liban puis a étudié en Europe. De ce parcours, elle garde un amour profond pour les artisans libanais auprès desquels elle a passé de longues heures à les regarder travailler aussi bien le tissu, que le métal, ou l’or…. De l’Europe, où après ses études, elle travaille chez L’Oréal puis chez By Terry, elle est marquée par le luxe et la modernité mais aussi par les textures et les couleurs, 2 piliers phares de l’univers des cosmétiques.
De retour à Beyrouth en 2006 Joelle décide de créér sa propre marque de bijoux, Jojoba, en mixant des formes graphiques et modernes aux accents rock et edgy au savoir-faire ancestral des artisans de la région de Bourj Hammoud, une région entièrement dédiée aux bijoux. Modernité de l’Europe, raffinement du Moyen-Orient, de ce mix de culture naissent colliers, sautoirs, manchettes, bracelets, boucles d’oreilles… Une gamme complète de bijoux féminins, sophistiqués et élégants. Modernes et faciles à porter, leur présence et leur originalité en font des intemporels à porter de jour comme de nuit. Chacun de ces modèles nait grâce au savoir-faire d’un artisan qui ne travaille que pour Jojoba. Comme pour la joaillerie, chaque bijou est issu d’un moule de cire créé spécifiquement et l’atelier travaille selon le procédé de fonte à cire perdue.
En étain plaqué or ou argent, ils combinent les matière et les genres. Chaînes émaillées, motifs animaliers, mélanges de pierres de couleurs… ils se marient au gré des envies et s’associent saison après saison. Le succès est au rendez-vous et Jojoba est maintenant présente au Liban bien sûr, mais aussi en France, en Allemagne, en Suisse, à Dubai, en Jordanie, en Arabie Saoudite, à Taiwan… Pour ses collections saisonnières, Joelle puisse son inspiration dans les bijoux anciens et la culture orientale qui l’entoure où la connaissance du bijou est omni-présente. Ses références proviennent aussi de ses voyages qui l’entraînent dans les souks d’Istanbul, de Damas et d’Amman.
Et enfin de livres anciens chinés ici et là sur les bijoux ou même le design qui lui permettent de s’arrêter sur un détail qui retient son  attention et qui donne ainsi naissance à une nouvelle collection. Jojoba : des bijoux de caractère !

Collier Crocodile en cuivre plaqué or